Bonjour et bienvenue!

L'équipe du Forum te souhaite une bonne journée.




 
AccueilPortail1FAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Associations indépendantes qui surveillent la radioactivité!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vicomte
Second
Second


Masculin
Nombre de messages : 2604
Age : 61
Localisation : Aix en Provence
Emploi : Pharmacien
Loisirs : Penser
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Associations indépendantes qui surveillent la radioactivité!   2011-03-22, 00:06



Des doutes sur la radioactivité qui vous environne???

Il existe bien sur la voix officielle gouvernementale:
http://www.mesure-radioactivite.fr/public/


Mais jusqu'à quel point peut-on lui faire confiance?? Rappelons nous sous Mitterand le nuage de Tchernobyl qui n'avait pas passé la douane française...
De plus leur site est difficile a consulter, comme si la transparence affichée n'était qu'un vain mot...

Alors pour les indépendant, il y a :

L’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO)

L’ACRO est une association loi 1901 dotée d’un laboratoire d’analyses de la radioactivité, créée en 1986 en réponse à une demande sociale d’informations et de mesures fiables et indépendantes. L’action conduite par l’ACRO dans le domaine de la surveillance
de l’environnement ne vise pas à se substituer aux contrôles exercés
tant par les exploitants que par les organismes institutionnels. La surveillance associative est une démarche d’investigation qui s’appuie sur le regard vigilant de citoyens voulant eux aussi être acteurs. Cette surveillance doit également permettre de répondre aux nombreuses sollicitations individuelles reçues par l’association.
http://www.acro.eu.org/

La Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRII-RAD)

La CRII-RAD
est une association à but non lucratif qui s’est créée en mai 1986, au
lendemain de l’accident de Tchernobyl. Elle dispose de son propre
laboratoire de mesure de la radioactivité,
indépendant des exploitants nucléaires et des organismes chargés de les
contrôler, et diffuse le résultat des contrôles qu’elle effectue. Les
domaines de son intervention sont notamment le suivi de l’impact des
centrales nucléaires sur l’environnement, la contamination des écosystèmes, le contrôle des eaux potables, la surveillance des nappes phréatiques, l’étude des transferts dans la chaîne alimentaire, l’influence des procédés agro-alimentaires, etc. La CRII-RAD
est sollicitée par des particuliers, mais aussi par des collectivités
territoriales, des associations écologistes, des laboratoires, et des
associations de producteurs et de consommateurs.
http://www.criirad.org/

Les Associations agréées pour la surveillance de la qualité de l’air (AASQA)

Les AASQA exploitent et développent un réseau national de mesures de la qualité physico-chimique de l’air, sous l’égide du ministère chargé de l’environnement. Le dispositif de surveillance de la qualité de l’air comporte 40 associations agréées qui constituent le dispositif ATMO. L’ADEME assure
une mission de coordination technique de ce dispositif, en liaison avec
le ministère chargé de l’environnement. Quelques AASQA disposent de
capteurs dédiés au suivi de la radioactivité
dans l’environnement. Cela dépend essentiellement de la présence ou non
d’installations nucléaires dans la région. Une dizaine d’AASQA sont
ainsi équipées d’une ou plusieurs balises automatiques de mesure en continu de la radioactivité atmosphérique.
http://www.atmo-france.org/fr/
Les Commissions locales d’information (CLI)

En application d’une circulaire du Premier ministre du 15 décembre
1981, des Commissions locales d’information ont été mises en place dans
les années 1980 autour de la plupart des installations nucléaires, à
l’initiative des conseils généraux. La loi TSN a conforté l’existence
des CLI en leur donnant un statut législatif. Son article 22 prévoit la création d’une CLI auprès de chaque installation nucléaire de base (une CLI pouvant être commune à plusieurs installations proches). Il définit la mission des CLI comme une mission générale de suivi, d’information et de concertation en matière de sûreté, de radioprotection et d’impact des activités nucléaires sur les personnes et l’environnement pour ce qui concerne les installations du site. La CLI reçoit les informations nécessaires à sa mission de la part de l’exploitant, de l’ASN et des autres services de l’État. Elle peut faire réaliser des expertises ou faire procéder à des mesures relatives aux rejets de l’installation dans l’environnement.
http://www.ancli.fr/




J'ai plus de mal a trouver, mais déjà:

l'Agence Fédérale de Sureté Nucléaire: AFSN

page d'accueil: http://www.fanc.fgov.be/fr/page/homepage-agence-federale-de-controle-nucleaire-afcn/1.aspx
Surveillance radiologique de la Belgique: http://www.fanc.fgov.be/fr/page/1301.aspx
Risque de Fukushima: http://www.fanc.fgov.be/fr/page/risques-pour-la-belgique/1378.aspx
Risques pour les marchandises en provenance du Japon: http://www.fanc.fgov.be/fr/page/risques-concernant-les-marchandises-en-provenance-du-japon/1380.aspx

TELERAD

220 balises réparties sur le territoire mesurent en continue la radioactivité. Consultable sur le site par le Code postal, entre autre... Heure le Romain a des balises a Bassenge et Lixhe
http://telerad.fgov.be/


Si vous en trouvez d'autre, de les indiquer je les rajouterai!
Revenir en haut Aller en bas
Eve
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 10515
Age : 44
Localisation : Liège, Belgique
Emploi : Secrétaire commerciale
Loisirs : Mes enfants, l'informatique, l'art floral, les bijoux de perles
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Associations indépendantes qui surveillent la radioactivité!   2011-03-22, 06:06

Le risque que les Belges qui rentrent du Japon soient contaminés est peu probable. Néanmoins, les autorités belges leur offrent la possibilité de se faire examiner à l'hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek.

Durant toute la semaine, un groupe d’experts est à la disposition
des personnes qui rentrent du Japon à l’hôpital militaire de
Neder-Over-Heembeek pour effectuer des tests de mesure d'irradiation
entièrement gratuits.
Première étape : les bagages seront passés au crible durant une
minute. Si le test s’avère positif, le bagage sera mis à l’abri.
Ensuite, un contrôle corporel sera réalisé grâce à un détecteur de
contamination externe que l’on passe tout autour du corps vêtu, sans le
toucher pour ne pas contaminer l’appareil. La troisième étape consiste
quant à elle à contrôler la glande thyroïde. Damien Braeckers travaille
pour le centre d’études de l’énergie nucléaire. Il explique que pour ce
faire, il utilise un détecteur au germanium à grande résolution "qui permet de mesurer durant 60 secondes s’il y a eu ou non inhalation et transfert d’iode au niveau de la thyroïde".
L’Agence fédérale du contrôle nucléaire rassure
"Au vu de la situation à l’heure actuelle au Japon" dit Christian Vandecasteele, "je ne pense pas qu’il y ai beaucoup de risques pour la population".
Ces tests s'effectuent sur rendez-vous via le numéro 0800/146.89. Ils
sont totalement indolores et peuvent être réalisés également chez les
enfants ou les femmes enceintes. En cas d'anomalies, les personnes
pourront être transférées au centre d'études d'énergie nucléaire de Mol
pour une analyse plus approfondie.
I.L. avec Annick Capellehttp://www.rtbf.be/info/societe/detail_un-examen-anti-radiations-pour-les-belges-qui-rentrent-du-japon?id=5817573
Revenir en haut Aller en bas
http://activitemanuelles.bbconcept.net
 
Associations indépendantes qui surveillent la radioactivité!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide des librairies indépendantes de Bretagne
» [Maroc] Associations philatéliques
» Une greffe de moelle rend le VIH indétectable chez un patient......
» Agatha Christie - Tome 14: Témoin indésirable [Chandre]
» Ouverture de fenêtres internet publicitaires indésirables !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Votre santé et votre beauté :: Vos sujets SANTE-
Sauter vers: